14-02-2016_17-42-45

Un autre jour se leva sur Willow Creek,

14-02-2016_19-01-48

Je rentrais du travail exténuée, ma vie avait été si bouleversée par : la disparition de ma formidable mère, mon tourment suite à l'annonce de mes responsabilités en tant que nouvelle héritière de ma lignée, le retour de ma fabuleuse mère, la recherche de la voie à suivre pour me construire un avenir digne de ce nom, mon nouveau groupe, l'écriture, mes échecs amoureux, les fêtes, tant d'évènements qui avaient conduis à une lassitude de ma part, à une fatigue qui commençait à ressurgir de plus en plus, comme si elle ne daignait plus rester enfouie.

14-02-2016_19-03-51

Mais je devais continuer ma vie, il le fallait, je n'étais qu'une jeune adulte, alors si ma vie m'épuisait déjà à cet âge, qu'est-ce que cela serait plus tard ? Enfin, mon petit papa vint me tirer de mes pensées tourmentées.

"Ma puce, je te trouve si fatiguée depuis un certain temps, que dirais-tu de prendre des vacances ? Tu pourrais te ressourcer, qu'en penses-tu ?"

im1193

Oui, il n'avait pas tord, partir en vacances, pourquoi n'y avais-je pas pensé plus tôt ? C'était le moment où jamais, cela me ferait sûrement le plus grand bien, de respirer loin de cette maison, enfin, loin de ma mère !

"Papa, c'est une idée formidable, mais il faut que j'organise tout ça, je verrais dans quelques semaines, mais merci, pour l'idée".

14-02-2016_19-06-30

"Non ma puce, tu t'en vas dès ce soir, tout est organisé, regardes les photos, nous t'avons réservé ce chalet pour quelques jours, tu pourras t'y reposer, profiter de la nature et même écrire si tu le souhaites. Tes valises sont prêtes, tu dois juste y aller".

14-02-2016_19-07-11

"Tu es vraiment parfait papa, merci... vraiment".

14-02-2016_19-08-27

Bon, ben je n'avais pas le choix, je devais partir m'aérer l'esprit et surtout me reposer en profitant du séjour que m'avait organisé mon père. Enfin, jusque là je pensais que l'idée venait de lui, mais je n'allais pas tarder à être surprise...

14-02-2016_19-13-34

Après quelques heures de route, j'arrivais enfin à destination... crevée ! J'avais vraiment besoin de repos !

14-02-2016_19-14-05

Après m'être réveillée encore dans les vapes, je tombai nez à nez avec un jeune homme qui m'avait l'air familier, mais sans que je n'arrive à mettre un nom sur son visage. 

"Tori, je suis si heureux de te revoir, c'est moi... Lucas".

im1194

J'y croyais pas ! Lucas ! Mais oui, c'était lui, nous étions des meilleurs amis inséparables dans l'enfance, enfin jusqu'à ce qu'il disparaisse brusquement un jour... Enfin, tant d'années étaient passées, et il était là, devant moi.

"Oh, Lucas, ça fait si longtemps. Qu'est-ce que tu fais là ?"

"Tu ne le sais pas ? Je suis en vacances tout comme toi".

"C'est génial ! Profites bien alors, on se revoit très vite".

Il m'a ensuite pris dans ses bras avant que je ne prenne la direction du chalet encore à l'ouest.

14-02-2016_19-17-36

Je rentrai et me préparai à dîner, et bien oui, mon petit papa m'avait carrément poussé hors de la maison, sans même me laisser manger ma salade du jardin, avant de me coucher et de dormir jusqu'au petit matin.

18-03-2016_15-55-44

Le lendemain, je me levai, enfin reposée, me disant que j'avais encore certainement rêvée. Avais-je vu Lucas ? Je m'étais évanouie, alors tout cela ne pouvait pas être réel.

18-03-2016_16-14-29

De toute façon, qu'est-ce que j'espérais au juste ?

18-03-2016_16-15-17

Je devais juste profiter de mon séjour pour me reposer et écrire, et cela s'arrêtait là.

18-03-2016_16-15-50

Oui, sauf que ce n'était pas un rêve et ce ne fut que sous la douche, que je me rendis compte que Lucas était bel et bien là, en train de jouer dans le jardin.

18-03-2016_16-16-37

Alors, quelques instants plus tard, je me dirigeai vers lui.

18-03-2016_16-17-55

Et il me serra à nouveau dans ses bras, sans prononcer un mot.

18-03-2016_16-21-09

Avant que je ne me dirige vers l'ordinateur et me mette à écrire un nouveau roman... d'amour cette fois-ci.

18-03-2016_16-22-00

Et que lui n'aille peindre.

18-03-2016_16-24-53

Ce ne fut qu'à l'heure du déjeuner, que nous nous mîmes à discuter longuement de tout et de rien, de sa folie pour la peinture et de son aspiration allant dans le même sens, des enfants qu'il détestait, comment lui jeter la pierre ? Je ne les aimais pas non plus, de sa vie, avant de me raconter le fin mot de l'histoire quant à sa présence à mes côtés".

14-02-2016_18-46-46

"J'ai reçu un appel de ta mère, me disant de venir chez vous du fait qu'elle s'inquiétait à ton sujet. Je n'ai pas hésité une seconde, car même si nous nous sommes perdus de vue dans l'enfance, j'ai toujours pensé à toi, me demandant tout le temps, si toi aussi tu en faisais de même".

14-02-2016_18-59-41

"Ta mère s'est d'abord excusé, car selon elle, c'est à cause d'elle que j'ai cessé de te rendre visite petit. Bon j'avoue qu'à cette époque j'étais très naïf, j'ai vraiment cru que tu m'avais remplacé par Max, du coup je ne voulais plus te voir. Mais après j'ai grandi et je me suis rendu compte de ma bêtise, même si Max était ton meilleur ami, qu'importe non ? Tu pouvais bien avoir autant de meilleurs amis que tu le désirais, tu étais tellement sociable, tellement belle, tout le monde souhaitait être à tes côtés... Et puis, tu as fais partie du groupe des modèles, et là, je me suis dit, que je n'aurais définitivement plus aucune chance. Tu étais si belle, si charismatique, pourquoi me parler ? A moi ? Un artiste fou ?".

im1195

"Ensuite, ta mère a longuement discuté avec moi, elle a beaucoup parlé de toi en fait, me demandant si je souhaitais rentrer à nouveau dans ta vie. Bien sûr que oui, Tori. Je n'aurais jamais dû te quitter. Elle m'a alors proposé de passer des vacances avec toi afin de rattraper le temps perdu".

18-03-2016_16-28-13

Nous avons continué à discuter à l'extérieur tout en profitant du beau temps. Alors comme ça, c'était donc le plan de ma mère, j'aurais du avoir la puce à l'oreille, lorsque papa m'avait dit " "nous" t'avons réservé". Elle était derrière tout cela, elle pensait à ce point à moi ?

18-03-2016_16-31-36

Et puis le soir venu, Lucas était déjà couché dans le seul lit du chalet. Il me l'avait laissé la veille, ne souhaitant sûrement pas envahir mon espace personnel. Mais ce soir là, il était là, et j'allais bien devoir faire avec.

18-03-2016_16-32-20

Je me couchais à mon tour, me demandant alors ce que tout cela signifiait. Nous étions des meilleurs amis dans l'enfance, mais qu'étions-nous aujourd'hui ? Ou du moins, qu'étions-nous amenés à devenir ?

 

*****************************

 

18-03-2016_16-33-29

Un autre matin se leva sur Granite Falls, je me levais pour préparer le petit-déjeuner. 

18-03-2016_16-35-05

Sauf que ce matin là, Lucas se leva en même temps que moi et me serra très fort dans ses bras.

18-03-2016_16-43-28

Avant de me coller un baiser sans un mot. Il ne se passa rien de plus.

18-03-2016_16-44-51

Il alla ensuite se consacrer à sa peinture.

18-03-2016_16-47-44

Tandis que j'essayais de lire un livre pour me sortir son baiser de la tête. Non pas que je n'avais pas apprécié, mais je me demandais juste ce qu'il signifiait.

18-03-2016_16-49-45

N'arrivant pas me concentrer dans ma lecture, j'allais admirer le merveilleux paysage qui s'offrait à moi.

18-03-2016_16-51-29

Lorsque Lucas vint à son tour près de moi en me prenant dans ses bras.

18-03-2016_16-52-47

Il posa sa main sur la mienne,

18-03-2016_16-53-59

Avant de me coller un nouveau baiser, qui cette fois-ci ne laissa plus aucun doute planer dans mon esprit. 

18-03-2016_16-55-56

Plus tard, nous dînâmes toujours en tête à tête.

im1196

Et à l'issu de celui-ci, il me demanda de devenir sa petite-amie, avant de m'embrasser langoureusement.

18-03-2016_17-00-07

Puis passionnément.

18-03-2016_17-01-14

Nous n'arrivions plus à nous décoller l'un de lautre. 

18-03-2016_17-01-58

Alors ce qui arriva par la suite, fut la suite logique.

18-03-2016_17-02-10

Une suite logique divinement délicieuse.

18-03-2016_17-17-25

Le matin suivant, était le dernier que nous passions à deux. Bien entendu si au début nous étions un peu timide l'un et l'autre, les jours passés ensemble nous avaient fortement rapprochés.

18-03-2016_17-18-12

Surtout avec les baisers passionnés que Lucas ne cessait de me donner.

18-03-2016_17-18-39

Des baisers qui bien entendus ne me laissaient pas du tout indifférente.

18-03-2016_17-19-48

Et qui se concluaient aussi toujours d'une façon agréable.

19-03-2016_13-36-56

Oui, nous avions passés un séjour de rêve.

19-03-2016_13-37-24

Un séjour qui touchait malheureusement à sa fin.

19-03-2016_13-42-12

Quelques heures plus tard, j'étais de retour chez moi.

19-03-2016_13-42-29

Je n'étais plus fatiguée, plus seule, mais désormais épanouie et je me demandais juste ce que me réservait l'avenir.