17-06-2015_22-12

Un autre jour se levait sur Willow Creek.

31-07-2015_21-56

Alors que Jim développait sa créativité,

im808

J'avais de plus en plus de mal à vivre calmement et patiemment ma cinquième grossesse.

im809

Mais mini-nous quinquies, tu permets je veux manger.

im810

Et puis je veux aussi cuisiner.

31-07-2015_22-09

Et puis je veux aussi danser.

31-07-2015_22-09-2

Quoi ce n'est toujours pas moi qui décide ?

31-07-2015_22-11

Et bien non, je ne décidais de rien et cela me déprimait. J'arrivais toujours rapidement à l'hôpital.

31-07-2015_22-12

Sous les yeux paniqués de Jérôme.

"Mon chéri ça va ? Fais comme moi pense au bon petit plat que je t'ai cuisiné tout à l'heure".

31-07-2015_22-16

Bon ben je crois que c'était belle et bien ma dernière grossesse et j'étais lessivée. Mais pourquoi ai-je de la vaisselle sale dans les mains ? 

31-07-2015_22-19

Ça y est je les avais eu mes jumeaux tant désirés.

im811

Nous pouvions tenir dans nos bras James et Joey Marchall et je pense nos derniers bébés.

im812

Et un peu plus tard, pour nous remettre de nos émotions, Jérôme alla courir.

03-08-2015_21-28

Tandis que je donnais des cours à Joy.

"Alors, le cours s'intitule : comment draguer ? Tu écris en jaune bien sûr car bon tu vois il faut garder le plus possible la tradition des "J" ok ?...."

"Mais en jaune je ne vais rien voir maman".

"Ok je te passes mon stylo en jais et tu t'appliques, alors pour draguer il faut savoir cuisiner, tu vois tu devras faire de bon petits plats comme moi...".

31-07-2015_21-49

Alors que nous étions occupées avec Joy, Jake recevait la visite de Florent, désormais ado lui aussi.

31-07-2015_21-50

"Je suis trop content de te voir".

"Mec, ce n'est pas un peu trop comme marque d'affection" ?

im813

"Heu.... Et bien.... Je me lance à l'eau car j'en ai marre. La vie est courte et puis bon je ne vais pas attendre que cela se passe et au final attendre pour rien, car jamais rien ne se passera".

"Je ne comprends rien à ton charabia, mec".

"Écoute, depuis que je te connais tu occupes une place importante à mes yeux. Je pensais à une très forte amitié, mais je crois que je ressens bien plus à ton égard et ça me saoule car je vais tout gâcher".

31-07-2015_21-51-2

"Hé mec, qu'est-ce que tu nous fais ? Pourquoi maintenant ? On a toujours été proche depuis tout petit et là tu me dis qu'il y a plus. Comment je gère ça moi "?

im814

"Mais qu'est-ce que j'en sais moi ? Tu penses que c'est facile pour moi ? Savoir que je vais peut-être te perdre parce que j'en avais marre de m'endormir et rêver de toi, parce que j'en avais marre de lire des livres et de penser à toi, parce que j'en avais marre de voir mes parents s'aimer et de me dire que tu ne pourras jamais m'aimer. Oui tu le sais, et puis maintenant c'est à toi de décider, mais je ne veux pas regretter toute ma vie de ne jamais avoir osé faire un pas. C'est fait, c'est fait et puis c'est tout".

"Je comprends et en même temps je ne comprends rien... J'ai besoin de temps je crois, écoute désolé mais je rentre mec".

31-07-2015_21-53-2

Et bien si ma fille n'arrivait à rien, mon fils ne perdait pas de temps, mais bon j'espérai toutefois qu'il ne perde pas au moins le seul ami qu'il comptait à son actif.

03-08-2015_21-31

Et puis bon, ils étaient jeunes ils devaient bien se lancer et profiter de la vie. Hein, n'est-ce pas mon Julien ? Je suis toujours jeune, je devrais peut-être vraiment te goûter pour ne rien regretter, qu'est-ce que tu en penses ?

03-08-2015_21-34

Bon je crois bien que Jérôme se doutait bien de quelque chose, depuis quelques temps il avait comme projet de prendre soin de moi.

"Ma princesse tu viens ? J'ai une surprise pour toi".

03-08-2015_21-34-2

Non mais il est trop génial mon Jérôme, une table de massage rien que pour moi. Julien je crois que tu reperds des points là.

03-08-2015_21-37

"Mon sucre tu es parfait. Tu voudras des côtelettes d'agneau en guise de remerciement" ?

im815

Nous ne tardâmes pas à utiliser cette magnifique table. Sentir ses doigts sur mon corps, j'en frisonne encore.

03-08-2015_21-38

Et puis après s'être assuré que les jumeaux se portaient comme un charme,

03-08-2015_21-38-2

Nous nous retrouvâmes l'un dans les bras de l'autre pour se redécouvrir encore et toujours comme au bon vieux temps.

03-08-2015_21-39

Et comme à chaque fois je me sentais bien. Si je pouvais, je crois bien que je resterai lovée dans ses bras, à sentir son souffle chaud contre mon cou. Ah mon amour, je t'aime et j'aime chacun de nos petits mini-nous tout autant.