Le legacy des Marchall

22 septembre 2014

1 - Mon arrivée à Willow Creek

18-09-2014_19-13

18-09-2014_19-14

Je me prénomme Shirley et voici l'histoire de ma vie.

18-09-2014_19-13-2

Prête à affronter ce nouveau destin à Willow Creek grâce à mon grand-père maternel et à son héritage : un vaste terrain !

18-09-2014_19-14-2

Notre famille aurait eue vocation à s'éteindre si je n'avais pas accepté, ma mère ayant succombé en me mettant au monde, tout reposait désormais sur mes épaules. J'eus peur de ne pas y arriver, j'étais si jeune, si immature à cette époque.

im1

Je commencai ma vie au milieu de nulle part avec le strict nécessaire, qui durerait un petit moment d'ailleurs vu qu'il ne me restait que 200 simflouz sur mes économies. Je n'avais aucune intimité et il y avait beaucoup de passage devant chez moi.

18-09-2014_19-39

Willow Creek avait une ville voisine Oasis Spring. Je voulu y faire un tour afin de me remettre de mes émotions et contre-balancer tout ce choc quant à la découverte de ma nouvelle demeure.

18-09-2014_19-42

18-09-2014_19-42-2

Après quelques heures passées à réfléchir en pêchant, je pris conscience que j'avais plutôt de la chance. J'allais pouvoir donner un nouveau sens à ma vie, construire ma famille et honorer ainsi la mémoire de John Marchall 1er. D'ailleurs, il me légua une armure, symbole que devra être au coeur de ma future dynastie. Je comptais l'installer dès que j'aurais un semblant de maison, je n'avais pas envie que des sims mal intentionnés viennent me la voler.

im2

Il fallait bien commencer par quelque chose, je devais améliorer ma compétence dans la pêche pour pouvoir réaliser une aspiration chère à mon coeur à savoir devenir une professionnelle de la pêche. Et pour cela, je devais attraper 10 poissons et pêcher dans 4 lieux différents.

18-09-2014_22-01

19-09-2014_08-43

Quelques heures plus tard, je décidais d'aller au parc, le deuxième lieu était ainsi validé.

19-09-2014_08-40

Mais pour attraper un poisson, ce n'était pas encore cela. Comment allais-je faire ? Je ne comptais même pas vivre d'une profession, aimant la nature et les collections. Je voulais juste vivre de mes cueillettes, de ma pêche et de mes découvertes. Mais cela semblait mal parti.

19-09-2014_08-44

Néanmoins, après de nombreux échecs, je parvins à pêcher mon premier poisson.

im3

Ainsi, je savourais ma première victoire en dégustant des hot dogs. Je vous avouerais que le regret m'assailli aussitôt car ceux-ci n'étaient pas dans mes moyens. Sachant que j'avais jeté quelques simflouz facilement par la fenêtre, je ramenais les restes à la maison, enfin sur mon camp. 

19-09-2014_08-56

En contemplant ce bar empaillé je su que j'y parviendrais, que j'arriverais à honorer la mémoire du vieil homme avec l'aide de son testament. Et pour se faire je devais dans un premier temps me trouver un mari. Facile vous me dites ? Non, je n'ai jamais été une séductrice dans l'âme et j'ai toujours préféré lire des livres à l'eau de rose que de vivre de véritables histoires d'amour.

Posté par Syl97169 à 09:22 - Commentaires [4] - Permalien [#]


2 - Mes amis ou la recherche de l'amour

19-09-2014_08-58

 Un autre jour se leva sur Willow Creek, et je ne perdis pas mon objectif de vue, celui de me trouver un mari.

19-09-2014_09-00

Évidemment il n'existait pas de sites de rencontre, cela m'aurait simplifier la vie, encore fallait-il avoir un ordinateur.

19-09-2014_09-00-2

 Aussitôt levée, je décidai de partir à la recherche de quelques trésors.

19-09-2014_09-53

 Puis procédai à la cueillette dans les buissons et arbres fruitiers longeant ma propriété.

im5

Je ne travaillais pas mais j'espérais pouvoir obtenir des simflouz de cette façon afin de construire ma petite maison. 

19-09-2014_09-03

Coupable d'avoir dépensé mon l'argent dès mon arrivée, je me trouvai dans l'obligation de manger des hot dogs matin, midi et soir. Je sentis que ceux-ci me causeraient certainement une indigestion.

19-09-2014_09-25

Plus tard, je me rendis à mon endroit préféré : la bibliothèque. Je mourrais d'envie de lire un livre et c'est comme cela que je fis la connaissance de Florent. Un bonheur de courte durée car celui-ci m'apprit qu'il venait de se marier et me montra qu'il trouvait mes questions trop indiscrètes. Dommage !

im4

19-09-2014_10-18

A l'extérieur, je rencontrais d'autres hommes, tous devenus mes amis. Je cherchais l'amour mais le testament stipulait bien que l'homme qui vivrait avec moi ne devait ramener aucun simflouz avec lui. Dur dur, je voyais ma petite maison s'éloigner de plus en plus.

19-09-2014_10-15

Quelque peu déprimée, je me rendis au bar pour boire un verre dans l'après-midi. A quoi bon espérer ? Je ne trouverai personne. Les beaux célibataires de ma ville étaient "trop riches" pour moi ou déjà "casés" et les "pauvres" je n'en rencontrais pas.

Toutefois, je surpris une conversation où il était question de nouveaux arrivants et colocataires, qu'ils avaient mis tous leur fonds en commun dans la location d'une petite maison et que chacun essayait de s'en sortir dans son domaine respectif.

Une pensée me traversa l'esprit, pourquoi ne pas aller y jeter un coup d'oeil.

20-09-2014_22-37

20-09-2014_22-38

C'est ainsi que je me retrouvai devant la maison de ces fameux colocataires afin de peut-être y faire LA rencontre qui changerait ma vie.

19-09-2014_10-26

Je discutai avec deux hommes, mais seul un me plu, celui avec les lunettes. Et oui, je pensai qu'il devait aimer lire tout comme moi, et que cela nous ferait un point en commun.

 

******************************

 

19-09-2014_09-48

Quelques jours plus tard,

im6

 Après avoir fait mes tâches habituelles, recherche de trésors et cueillette,

20-09-2014_22-30

Je reçus la visite de Gavin Richards, le colocataire à lunettes qui m'avait plu. J'avais un peu peur, mais était toutefois contente qu'il daigne s'intéresser un peu à moi.

20-09-2014_22-31

 A force de discuter, nous étions devenus amis, et prenions même des selfies ensemble. 

20-09-2014_22-43

Mais moi je voulais plus, je le devais, j'avais accepté mon héritage et le temps passait très vite. Je me lançai et lui proposai alors un rencard au Magnolia Blossom park. Celui-ci accepta, j'étais aux anges.

im7

J'étais d'humeur enjôleuse, et tentais de me rapprocher de lui au gré de mes envies.

20-09-2014_22-47

Au point d'échanger notre premier baiser, lui fut un peu surpris.

20-09-2014_22-49

Suivi d'un baiser endiablé après que celui-ci m'ai confirmé que nous étions plus qu'un rencard, que j'étais devenue sa petite amie.

20-09-2014_22-53

L'heure était venue de rentrer sur mon "camp", j'avais peur d'aller trop vite, d'essuyer un refus. Je ne savais pas grand chose de lui. Juste qu'il aimait être membre d'un groupe et était porté sur la créativité.

20-09-2014_22-54

De retour sur mon terrain, je finis tant bien que mal mes hot dogs.

20-09-2014_22-59

 Et après avoir cherché des grenouilles,

20-09-2014_23-00

Je me consacrai à la pêche réalisant la première partie de mon objectif. J'allais pouvoir vendre les dix poissons pêchés.

De nouveaux objectifs se présentaient à moi, je devais pêcher pendant 10 heures au total, atteindre le niveau 4 de la pêche (déjà comptablilisé) et attraper 20 poissons.

Aussi, je devais me décider à propos de Gavin, pourquoi ne pas lui proposer d'emménager afin d'apprendre à mieux se connaître ?

Posté par Syl97169 à 09:55 - Commentaires [4] - Permalien [#]

24 septembre 2014

3 - La vie à deux

20-09-2014_23-38-2

 Un autre matin se leva sur Willow Creek.

20-09-2014_23-38

 Je tentai de me lever paisiblement.

20-09-2014_23-57

 Puis jardinai. 

21-09-2014_00-00

Mes hot dogs terminés, je mangeai enfin un petit déjeuner normal et pauvre en calories. Aujourd'hui était le grand jour, j'avais décidé de me lancer et demander à Gavin d'emmenager.

21-09-2014_00-06

En espérant qu'il accepterait, je passai ma journée à pêcher et validai ainsi mes 10 heures d'affilées à développer ma compétence préférée. D'ailleurs, avec la pêche et la recherche de ressources un peu partout, j'avais gagné 1200 simflouz en revendant le tout. 

A la nuit tombée,

im8

J'invitai Gavin et lui demandai d'emménager. Je fus si heureuse, lorsqu'il me dit oui. Bien entendu je lui parlai de la mission qui m'était dévolue, mais il ne rechigna pas. Il voulait lui aussi fonder une famille et être un illustre écrivain.

im9

Nous fîmes ce soir là nos premiers câlins.

im10

Pendant que je comatais sur mon lit, Gavin fit le ménage. Il n'aimait pas la sâleté, cela tombait bien, mes recherches me prenaient du temps et je n'en avais pas assez à consacrer aux tâches ménagères.

 

 *****************************

 

19-09-2014_09-48

Un autre jour,

im11

Je pris conscience que c'était plutôt agréable un homme à la maison, enfin sur mon camp provisoire. Nous ne pouvions pas nous permettre de changer les wc, et Gavin n'était pas contre le fait de bricoler. D'ailleurs, il récupéra même des pièces afin d'améliorer dans l'avenir les canalisations et nos objets premier prix.

21-09-2014_00-29

Dans l'après-midi, nous nous rendîmes à la bibliothèque de Willow Creek.

im12

Gavin écrivit son premier livre afin d'améliorer sa performance au travail. Il était blogeur. 

Il avait comme aspiration de devenir un auteur de best-sellers. Il devait pour cela dans un premier temps écrire 2 livres et vaincre l'angoisse de la page blanche. Nous devions acheter un ordinateur, cela serait plus simple pour lui car ce n'était pas très agréable de faire la queue à la bibliothèque attendre qu'un poste informatique se libère. Mais nous n'avions pas encore de toit sur la tête, il attendrait un peu.

21-09-2014_00-34

Chaque chose viendrait en son temps. Entre temps, je cherchais des grenouilles.

21-09-2014_00-35

Puis pêchais. 

21-09-2014_00-44

De retour sur notre terrain, Gavin fit son jogging. Il n'y avait rien d'autre à faire, vu que nous ne possédions que le strict minimum, et lui n'aimait pas le jardinage ou chercher des trésors. Il préférait se socialiser, lire et surtout écrire.

21-09-2014_00-47

Le soir venu nous nous couchâmes. J'adorais sa présence à mes côtés, dormir contre l'être aimé.

 

******************************

 

Quelques jours plus tard,

21-09-2014_00-49

Une complicité était née entre nous, nous adorions passer du temps ensemble, même dans des situations embarrassantes.

21-09-2014_09-06

Je ne perdais pas de vue mes objectifs, et par ricochet ceux de Gavin.

21-09-2014_09-08

Je partageais mon temps entre la lecture. Ce jour-là d'ailleurs en examinant un livre je fis une incroyable découverte, mais j'y reviendrai ultérieurement.

21-09-2014_09-11

 Et la pêche, mes plus deux plus grandes passions.

im13

En rentrant, Gavin m'attendait, et me salua de la façon la plus agréable que possible. Il m'appris une bonne nouvelle. Il avait été promu et désormais serait un rédacteur d'articles indépendant.

21-09-2014_09-20

21-09-2014_09-22

Enfin, à la nuit tombée nous nous endormirent l'un face à l'autre.

Je me sentais bien dans ma petite vie même si pour le moment nous vivions qu'avec un peu d'amour et d'eau fraîche. Toutefois, je ne perdais pas espoir, nous y arriverions, nous économisions pour.

Posté par Syl97169 à 09:59 - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 septembre 2014

4 - Notre mariage

21-09-2014_09-46

 Un autre jour se leva sur Willow Creek, et je pense restera gravé dans mon esprit comme un de mes meilleurs souvenirs à ce jour.

21-09-2014_09-47

Cette journée commença lorsqu'au petit-déjeuner Gavin me proposa de faire une promenade vers le lac du quartier de la bibliothèque de notre ville.

21-09-2014_09-53

Le paysage était merveilleux. J'adorais la nature et j'y avais déjà pêché, alors pour une promenade en amoureux, c'était l'endroit parfait, le paradis.

21-09-2014_09-54

Il m'avait incité à me mettre sur mon trente-et-un sans plus de précisions, mais je ne m'attendis pas à ce qui allait se passer par la suite.

im15

Il commença par me complimenter, en me disant que j'étais la femme de sa vie, qu'il avait eu une révélation dès qu'il m'avait vu chez lui et qu'il pensait même que j'avais une préférence pour son ami J, car tout le monde aimait J tant il était charismatique.

21-09-2014_09-56-2

Alors lorsqu'il posa un genou à terre, j'ai su qu'il ferait de moi la plus heureuse des femmes. Je connaissais la suite. Grand-père avait raison, je trouvais mon bonheur à Willow Creek.

im16

Lorsqu'il prononça ces quelques mots "Shirley, devient ma femme", je me sentis fondre au plus profond de mes entrailles.

21-09-2014_09-58

Il était devenu mon ami, mon amant et avec ces mots il deviendrait le père de mes enfants.

im17

Il ne voulu pas attendre, il préférait officialiser de suite notre relation. Ainsi, nous nous mariâmes sur le champ. Un mariage intime qui resterait gravé à tout jamais dans nos mémoires respectives.

21-09-2014_10-01-2

Je l'aimais, il m'aimait, pourvu que cet amour durerait.

21-09-2014_10-03

Nos baisers se faisaient de plus en plus passionnés.

im18

Alors nous rentrâmes et consommâmes notre nuit de noces.

La matinée officialisait notre amour, mais la journée était loin d'être finie.

21-09-2014_10-10

Nous payâmes nos premières factures. Heureusement que nous économisions pour construire notre petit nid d'amour.

im19

Nous achetâmes une bibliothèque pour assouvir notre besoin constant de lecture. Et celle-ci devait servir tout particulièrement à Gavin qui devait lire un livre pour progresser dans sa carrière d'auteur.

im20

Tandis que je procédai à ma routine. J'avais notamment débloqué une réussite concernant la récolte de 50 plantes sauvages.

21-09-2014_10-22

Le soir venu, ayant péché 20 poissons, de nouveaux objectifs se présentaient à moi. Je devais empailler ou mettre dans un aquarium 15 poissons, faire 6 prises fantastiques et atteindre le niveau 7 de la compétence de pêche. J'étais heureuse, je progressais, et peut-être que j'arriverais à boucler mon aspiration de professionnelle de la pêche.

21-09-2014_10-25

Nos appareils nous lâchaient l'un après l'autre, et je me disais qu'heureusement que Gavin était doué en bricolage pour les réparations ou améliorations car nous n'avions pas encore les moyens d'investir dans du neuf. 

21-09-2014_10-26

En rentrant, j'empaillai un nouveau poisson, ainsi mon bar ne resterait pas seul.

21-09-2014_10-28

Tout comme moi, je n'étais plus seule car Gavin était désormais à mes côtés.

Posté par Syl97169 à 09:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 septembre 2014

5 - L'arbre de la découverte

21-09-2014_10-29

Un autre jour se leva sur Willow Creek,

21-09-2014_10-29-2

Je me levai paisiblement, prête à me mettre au travail.

21-09-2014_10-30

Dans mon jardin, une plante insolite avait poussé, une plante poubelle, qui était sensé attirer des mouches. Je n'avais jamais vu une plante comme celle-ci, je pensais alors que Willow Creek me réservait certainement d'autres surprises.

21-09-2014_09-08

Je me rappelai qu'à la bibliothèque, j'avais examiné un livre qui mentionnait un endroit caché dans un arbre. Je devais coûte que coûte le trouver.

21-09-2014_10-35

L'arbre majestueux se trouvait dans le quartier où Gavin résidait auparavant. Il vivait à côté d'une si belle chose et ne le savait pas.

21-09-2014_10-35-2

Je l'admirai et m'y approchai. Il dégageait quelque chose de magique.

im21

Le livre disait qu'il fallait l'arroser.

21-09-2014_10-38

Puis lui parler. Les sims qui passaient par là me prirent certainement pour une folle, mais j'avais un pressentiment, celui qui m'indiquait que je ferais une incroyable découverte.

21-09-2014_10-39

En effet, lorsque je vis apparaître la porte, je su que j'étais sur la bonne voie. Un sim s'approcha de moi, me mettant en garde. Il me demanda si j'étais certaine de vouloir prendre le risque d'aller voir ce qu'il y avait à l'intérieur, qu'il n'y avait aucun pompier en ville et que cela serait à mes risques et périls. 

21-09-2014_10-39-2

 Bien sûr je ne l'écoutai pas, j'étais de plus en plus excitée. Allais-je y découvrir quelque chose ?

21-09-2014_10-43

La réponse fut oui.

Après un long parcours, semé d'embûches, qui me renvoyait souvent à l'entrée, je parvins à une clairière. 

21-09-2014_10-43-2

L'endroit était magnifique. Il sembait magique, comme si je me retrouvais dans un autre monde, une autre dimension.

21-09-2014_10-43-3

D'ailleurs l'arbre de la découverte trônait au milieu de cette clairière, il semblait encore plus beau, comme dans une atmosphère de paix.

21-09-2014_10-44

Je savais que je reviendrais ici, un endroit rien que pour ma famille et moi. J'en profitai pour pêcher.

21-09-2014_10-48

Et récolter des grenouilles insolites et rarissimes.

21-09-2014_10-47

Mais lorsque au loin j'aperçus des yeux rouges me fixant, je pris peur, et pensai qu'il était grand temps de rentrer à la maison. 

De retour sur le terrain,

21-09-2014_11-05

Gavin me fit une surprise. J'avais enfin une maison, certes petite, mais cela serait beaucoup mieux de vivre dans une maison, que de dormir à la belle étoile.

21-09-2014_11-06

 Il l'avait juste aménagé avec les meubles que nous possédions déjà, mais c'était mieux que rien. 

21-09-2014_11-08

 J'accrochai de nouvelles espèces de poisson empaillées au mur, il en manquait 10 de plus.

21-09-2014_11-09

Le coin bureau de Gavin fut l'achat le plus excessif dans notre nouvelle demeure. Mais certainement un très bon investissement pour sa carrière. Il était comblé d'enfin pouvoir écrire à domicile.

im22

Pendant ce temps je préparai une salade du jardin, nous mangeâmes autre chose que des yaourts et ce fut plutôt agréable. Enfin, cela le serait pour un moment car les plats ne seraient pas assez variés sans four. Salade ou sandwich telle était la question !

21-09-2014_11-12

Pour finir, Gavin auto-publia son premier livre. Il n'aurait pas beaucoup de droits d'auteurs, mais c'était un bon début avant de pouvoir vendre ses prochains livres à des maisons d'éditions.

Posté par Syl97169 à 09:50 - Commentaires [4] - Permalien [#]


29 septembre 2014

6 - Mon début de grossesse pénible

23-09-2014_11-03

Un autre jour se leva sur Willow Creek,

23-09-2014_11-07

Mes journées se ressemblaient. Je participais de temps à autre au ménage de notre petite demeure, particulièrement lorsque Gavin s'absentait au travail.

im23

Je partais ensuite faire des cueillettes et rechercher des trésors à Willow Creek.

23-09-2014_11-28

im24

Mais aussi dans sa ville voisine. Je ne voyais jamais passer mes journées, tant j'aimais être à l'extérieur et profiter de la nature.

23-09-2014_11-44

Lorsque Gavin rentrait, il écrivait. Il me disait souvent que lui aussi contribuerait à l'augmentation des finances de notre foyer en écrivant et en vendant ses livres. Pour le moment il touchait 15 simflouz de droits d'auteurs par jour pour 5 livres de vendus. Malgré le peu de gains que rapportaient ses livres, il persévérait, car il savait que tôt ou tard ses efforts paieraient.

23-09-2014_11-45

Et moi pendant ce temps je pêchais.

******************************

 

19-09-2014_08-58

Quelques jours plus tard,

im25

La journée de Gavin commença par la vente d'un de ses livres tout en se retenant pour rejoindre les commodités. D'ailleurs il avait vaincu son angoisse de la page blanche et de nouveaux objectifs se présentaient. Il devait écrire pendant 15 h dont 3 h consécutives en étant inspiré et écrire 5 bons livres.

23-09-2014_13-15

Nous petit-déjeunâmes, il s'agissait d'un des rares moments que nous passions longuement ensemble, car avec nos activités respectives, nous nous croisions que trop souvent.

23-09-2014_13-22

Notre maison, s'était quelque peu améliorée, nous avions pu acheter des éclairages et mettre de grandes fenêtres afin qu'elle soit suffisamment éclairée la journée. Je préférais avoir une vue sur les alentours lorsque j'étais confinée entre quatre murs.

23-09-2014_13-24

Nous étions sur la même longueur d'ondes, et nous pensions que le moment était peut-être venu d'agrandir la famille.

23-09-2014_13-25

Sitôt dit, sitôt fait, nous alliâmes projet et travaux pratiques. Mais nous nous disions que de toute façon, cela ne marchait jamais du premier coup.

im26

Par pure curiosité, je fis un test de grossesse, et que ne fut pas ma surprise d'apprendre que j'étais enceinte. Au premier essai. J'espérais au fond de moi que ce serait une fille.

23-09-2014_13-31

J'annoncai aussitôt la nouvelle à Gavin, il fut surpris et me félicita, même s'il trouva que cela était rapide. Il préférait certainement avoir un garçon, mais je lui avais énoncé que le testament de Grand-père stipulait que les héritiers du même sexe que la fondatrice devrait lui succéder et par ordre de mérite. J'étais bien décidée à honorer coûte que coûte ses dernières volontés même si je ne l'avais pas connu. Il m'avait offert un terrain, donné les bases pour construire ma petite vie ailleurs, je me devais de réaliser ses souhaits.

23-09-2014_13-34

 Dans l'après midi, j'eus envie de me changer, de porter des vêtements plus amples.

23-09-2014_13-36

Je me rendis chez une voisine pour utiliser sa commode.

23-09-2014_13-43

Mais celle-ci mécontente me mit à la porte. Heureusement que j'avais eu le temps de réaliser ce pour quoi j'étais venue.

im27

 En face de chez elle, je me consacrai à la pêche, je devais augmenter ma collection de poissons empaillés.

23-09-2014_13-51

 Lorsque je rentrai, Gavin m'attendait. Il voulait que l'on passe du temps ensemble. Que l'on fasse des câlins.

23-09-2014_13-55

Mais moi je n'avais pas la tête à cela. J'étais épuisée. Un rien me fatiguait et j'avais besoin de force pour bien vivre ma grossesse, améliorer notre vie, notre maison et réaliser mon aspiration.

Je ne vis même pas le temps passer. Ma sieste se transforma en sommeil profond.

23-09-2014_13-58

Et quand je me levai ce matin là, je mourrais de faim.

23-09-2014_14-53

Et dus gérer mes nausées matinales.

23-09-2014_14-49

Gavin quant à lui lisait un livre sur sa capacité à être un bon père. Il avait l'air sceptique.

Dans l'après-midi je me rendis au parc d'Oasis Springs. Je voulais vaquer à mes occupations habituelles et trouver de nouvelles espèces de poissons.

im28

23-09-2014_15-07

Mais quelle idée, franchement m'éfleura l'esprit. J'avais passé un bon moment dans le trajet et sitôt arrivée, je n'avais eu qu'une envie, celle de faire pipi. Le temps de me rendre aux toilettes publiques j'avais fait sur moi. Une grosse flaque devant la porte. 

23-09-2014_15-07-2

J'avais tellement honte que je décidais de vite rentrer à mon domicile. Peut-être que ceux qui avaient assisté à la scène penseraient que j'avais perdu les eaux et que je me rendais à l'hôpital.

23-09-2014_15-12

Après m'être cachée de honte dans mon lit, je m'assoupis. 

23-09-2014_15-12-2

Gavin lui rentra plus tard à la maison, rage de colère. Ce fut un des pire jour de sa vie, il n'avait pas été payé à son travail car il était tombé sur une entreprise malhonnête.

Posté par Syl97169 à 11:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 octobre 2014

7 - La naissance de John

19-09-2014_09-48

Un autre jour se leva sur Willow Creek,

23-09-2014_15-19

J'étais enfin arrivée au troisième trimestre de ma grossesse et j'avais extrêmement mal aux lombaires.

im29

Gavin était impatient de voir pointer le bout du nez du bébé. Il voulait savoir le sexe et moi aussi. Lui voulait un garçon et moi bien entendu une fille pour perpétuer l'héritage familial.

Plus tard,

im30

Le travail commença. J'étais paniquée, j'allais accoucher toute seule. Gavin était parti plus tôt pour les besoins de sa carrière.

23-09-2014_15-32-2

J'essayai de garder mon calme et me dirigeai tant bien que mal à l'hôpital de Willow Creek.

im31

Quelques heures plus tard, je rentrai et pu admirer mon bébé. C'était un garçon et il se prénommait John Marchall en hommage à son arrière grand-père.

im32

Mon acouchement s'était bien déroulé, et j'étais si heureuse de tenir ma petite crevette au creux de mes bras. 

23-09-2014_15-43

Avec l'arrivée d'un nouveau membre dans notre foyer, nous avions agrandis la maison et n'avions d'ailleurs plus un sous ! Elle disposait à présent de deux chambres, mais avec le strict nécessaire. Seule celle de John était un peu plus aménagée, car nous pensions beaucoup plus au confort de notre fils.

23-09-2014_15-46

Un peu plus tard, je m'accordai un petit temps de répit en lisant. 

23-09-2014_15-53

23-09-2014_15-54

Et dans l'après midi, je me rendis à Oasis Springs pour pêcher.

im34

Pendant que Gavin passait du temps avec John.

im36

A mon retour, je racontai ma journée à ce dernier puis me couchai.

 

******************************

Quelques jours plus tard,

23-09-2014_23-21

Ma routine habituelle avait recommencé, la seule différence était que je ne me baladais plus en ville car il fallait surveiller John et répondre à ses besoins.

23-09-2014_23-22

Je restais donc à proximité de ma maison.

23-09-2014_23-30

Aussi nous fîmes l'acquisition d'une jardinière afin d'avoir d'autres graines et varier un peu mes récoltes.

23-09-2014_23-31

Plus tard, Gavin rentra. Il avait été promu responsable au courrier des lecteurs. Sa compétence d'écriture étant toujours supérieure à celle requise pour les promotions il ne lui restait qu'à écrire 3 livres pour progresser dans sa carrière.

23-09-2014_23-41

Alors que nous contemplions notre fils, Gavin me pris dans ses bras, et nous échangeâmes un baiser langoureux.

im35

Il me récita ensuite un poême d'amour, qui me mit d'humeur très enjôleuse. Je fondais aux moindres de ses paroles prononcées. Je l'aimais tant.

23-09-2014_23-44

Nous fîmes des câlins jusqu'à la tombée de la nuit.

23-09-2014_23-45

Alors que John dormait paisiblement. 

Posté par Syl97169 à 18:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 octobre 2014

8 - Nouvelle grossesse et sentiment de culpabilité

24-09-2014_22-05

Une nouvelle journée se leva sur Willow Creek,

23-09-2014_23-47

Gavin lisait sur le fauteuil qu'il avait obtenu lors de sa promotion. Bien assis sur celui-ci, il sentait monter l'inspiration pour l'écriture de son prochain livre pour enfants.

im37

Et n'oubliait jamais de passer des instants privilégiés avec notre fils.

Plus tard,

im38

Alors que je jardinais, je fus prise de nausées. Je n'avais pourtant rien mangé de gâté ou autre.

im39

Prise d'un gros doute en me souvenant de nos récents câlins, je fis un test de grossesse et que ne fut pas ma surprise d'apprendre que j'étais à nouveau enceinte. C'était trop tôt !

24-09-2014_22-13

De retour à l'entretien de mes plantes, j'annoncai la nouvelle à Gavin qui resta sans voix. Il voulait un autre bébé mais pas tout de suite car les finances étaient trop justes. Je pensais exactement la même chose. Je voulais déjà pouvoir offrir une belle vie à John avant d'agrandir notre foyer.

24-09-2014_22-23

De plus, ce jour là nous payâmes nos factures et il ne nous restait plus rien pour vivre.

24-09-2014_22-37

En plus mon petit bonhomme avait grandi seul et je m'en voulais terriblement. 

im40

Il passait son temps entre câliner son ours et discuter sur des forums.

24-09-2014_22-39

Moi j'étais profondément bouleversée. Je sentais mon petit bébé bouger, je l'aimais déjà et je ne comprenais pas pourquoi Gavin réagissait ainsi. Un bébé était la chose plus belle au monde.

Même si nous possédions toujours le strict minimum et que nous aurions certainement du attendre avant de penser à fonder une famille. Il était bel et bien là. Nous allions avoir deux enfants à charge.

im41

Gavin n'ayant toujours pas digéré la nouvelle se lança dans une frénésie de nettoyage. J'avais peur que cette attitude soit révélatrice de son fort intérieur. Rejèterait-il notre bébé ? Me quitterait-il ?

24-09-2014_22-50

John quant à lui faisait ses devoirs. Il avait comme aspiration d'être créatif. Il devait posséder une table d'activité et faire 3 dessins en étant inspiré.

24-09-2014_22-51

Et moi comme toujours je tombai de fatigue.

 

 ******************************

 

Le lendemain,

24-09-2014_22-59

Je petit-déjeunai avec John et partageai avec lui mes sentiments. Qu'avec son père nous l'aimions et voulions le meilleur pour lui et que nous nous sentions mal de ne pouvoir lui offrir tout le confort qu'on espérait de suite. Il me surpris en me répondant que tant que ses parents s'aimaient et étaient heureux que cela lui suffisait. Il m'épatait, il était déjà très mûr pour son âge.

im42

Il fit d'ailleurs ce jour-là sa première rentrée. 

24-09-2014_23-01

Je profitai de ces instants seule à l'abri des regards indiscrets pour jouer avec son ours. J'adorais les jouets pour enfants, je crois qu'au fond je n'avais jamais vieilli et que dans ma tête j'étais toujours restée un grand enfant.

im43

Dans l'après-midi je pêchai. Malgré mon niveau élevé dans ma compétence préférée, j'avais parfois de bonnes surprises.

24-09-2014_23-06

Je dus me rendre à l'évidence qu'ayant entamé mon troisième trimestre de grossesse je devais peut être lever du pied.

24-09-2014_23-09

J'avais réussi à pêcher un gros saumon valant 242 simflouz. J'avais énormément réfléchi, devais-je le vendre, nous n'avions plus un sou sur notre compte, ou bien l'empailler pour agrandir ma collection et me souvenir un long moment de cette pêche incroyable ? Ma fierté trancha. 

24-09-2014_23-13

Mais ma fierté ne passait pas avant mes enfants, j'avais vendu les produits récoltés dans mon jardin pour renflouer les fonds de notre foyer. J'accueillai alors mon fils et lui réservai une bonne surprise.

24-09-2014_23-16

Une table d'activité l'attendait dans sa chambre, son cadeau d'anniversaire tardif. Il était tellement content qu'il l'utilisa de suite.

im44

Puis fit ses devoirs heureux.

24-09-2014_23-19

J'avais enfin le sentiment d'être une bonne mère en dépit de mes interrogations et de mon sentiment de culpabilité.

24-09-2014_23-21

Gavin ne m'adressait toujours pas la parole. Il se contentait de faire du ménage, bricoler ou écrire.

24-09-2014_23-24

Plus tard j'allai à sa rencontre. Cette situation n'avait que trop durée. Je demandai à Gavin si son ressentit était tel que notre relation serait irrémédiablement compromise. Il me répondit que non, qu'il avait bien réfléchit et que nous y arriverions.

im45

Les bases posées, nous nous réconciliâmes sous la couette.

Gavin n'était pas allergique aux enfants mais sa réaction avait été un peu étrange. J'espérai que cela ne se reproduirait plus car si jamais je retombais enceinte qu'est-ce que cela signifierait ? Me quitterait-il ?

Posté par Syl97169 à 12:44 - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 octobre 2014

9 - La naissance de Pénélope

25-09-2014_22-07

Une nouvelle journée se leva sur Willow Creek,

24-09-2014_23-31

John pris une douche énergisante avant de se rendre à l'école pour obtenir de meilleures notes.

im46

Gavin était redevenu attentionné après l'épisode glacial de la fois dernière. Il soulageait mon dos qui me faisait extrêmement mal comme toujours lors de mes grossesses.

24-09-2014_23-35-2

Et touchait mon ventre pour sentir le bébé.

24-09-2014_23-36

D'ailleurs, il s'excusa de son comportement si froid en me rappelant qu'il m'aimait et qu'il avait paniqué du fait du manque d'argent. Mais que tout allait mieux car il avait pu vendre quelques livres à des maisons d'éditions et touchait dorénavant dans les 400 simflouz par jour. Ses livres faisaient un tabac auprès des enfants du monde sims entier.

25-09-2014_22-07-2

Il ajouta que lorsqu'il n'irait pas bien, plutôt que d'avoir une attitude étrange avec sa famille, qu'il lirait pour contrôler ses émotions.

25-09-2014_22-07-3

Et moi comme je m'ennuyais un peu, je jardinais à mon domicile. Je ne tenais pas à ce que les sims sur les terrains communautaires me revoient enceinte à gérer mes soucis de vessie. Les ragots allaient vite dans les petites villes.

25-09-2014_22-09

Gavin me surveillait, et me disait d'arrêter que j'étais au troisième trimestre de ma grossesse, que le bébé allait bientôt pointer le bout de son nez et que je devais me reposer. Son changement d'attitude était radical.

im47

 Effectivement, il n'avait pas tord. La séance de jardinage me causa encore des douleurs lombaires.

25-09-2014_22-17

J'allai alors me reposer sur le lit de John et passai du temps avec lui pendant qu'il dessinait sur sa table d'activités.

im48

Pendant ce temps, Gavin jonglait entre bricolage et écriture.

im49

Puis le soir venu, nous nous endormirent tous.

 

********************************

 

Le lendemain,

25-09-2014_22-33

Le seul objet de valeur à notre domicile tomba en panne. Gavin arriva néanmoins à le réparer. Il m'épatait de plus en plus.

im50

Je souffrais encore de maux de dos.

im51

Soudain je compris que le travail avait commencé. J'allais avoir mon bébé et pendant que j'avais des contractions, j'eus une soudaine envie de nettoyer le lavabo. Je ne su jamais ce qui se passa par dans ma tête ce jour là, mais celui-ci devait être propre avant que j'accouche. Ab-so-lu-ment !

25-09-2014_22-38

Je me dirigeai dans la chambre de John car mes bébés dormiraient ensemble.

im52

Les contractions se firent de plus en plus douloureuses.

25-09-2014_22-41

 Et enfin, le moment tant attendu se produisit, je pu tenir mon bébé dans mes bras.

im53

 C'était une fille. Je l'appelai Pénélope.

25-09-2014_22-43

J'avais eu ma fille, j'étais si heureuse, ma descendance était assurée, et l'héritage de mon grand-père pourrait survivre sur quelques générations.

im54

Gavin fut content de tenir Pénélope tout contre lui. Seul John ne vint pas, le petit boudait du fait de l'arrivée de sa soeur s'imaginant que ses parents ne ressentiraient plus un sentiment exclusif à son égard.

Super ! Après avoir géré une crise avec mon mari, je devais en gérer une avec mon fils qui n'acceptait pas la présence de sa soeur. Les jours à venir s'annonçaient radieux.

Posté par Syl97169 à 19:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 octobre 2014

10 - Entre anniversaires oubliés et mésentente

20-09-2014_23-38-2

Un autre jour se leva sur Willow Creek.

25-09-2014_22-50

im55

Je possédai enfin un four et c'était véritablement agréable de cuisiner. Je pus enfin concocter de bons petits plats à ma famille.

25-09-2014_23-02

Plus tard, je me rendis dans un parc pour pêcher et bien entendu reprendre le cours de mes objectifs.

im56

J'y pêchais d'ailleurs un scalaire, une nouveauté qui rejoindrait ma collection de poissons empaillés.

28-09-2014_16-26-2

Puis prise de fatigue, je m'assoupis sur un banc face à la si belle vue.

28-09-2014_16-30

En rentrant, je pensai que le moment était venu.

28-09-2014_16-32

Il était temps de placer l'armure symbolisant la dynastie des Marchall, car j'avais enfin eu ma fille Pénélope qui pourrait me succéder et prendre la relève lorsque le moment viendrait.

28-09-2014_16-37

Pendant ce temps John développait sa créativité. Pour remplir son aspiration d'enfance de prodige artistique il devait réaliser de nouveaux objectifs : atteindre le niveau 5 de la compétence de créativité, raconter 10 histoires et rêvasser 2 fois. Je ne doutai point qu'il réussirait à les faire.

28-09-2014_16-38

Aussi je me rappelai comment il était bon de posséder un four et de manger chaud.

im57

Puis câlinai ma petite Pénélope.

 

*******************************

 

28-09-2014_16-52

 Le lendemain,

im58

John s'était levé de mauvais pied, car il ne supportait plus les cris de sa soeur. Mettre deux enfants ensemble avec une certaine différence d'âge dans la même chambre était une mauvaise idée, mais je n'imaginais point que mon fils en viendrait à détester sa soeur.

28-09-2014_16-53

Aussi je pensais que je devais avoir une conversation avec lui afin de régler cette situation inconfortable. Mais celui-ci ne broncha pas, il me boudait. Mais à quoi bon faire des enfants pensais-je avant de me rétracter, car je les aimais mes petits bouts, avec leurs qualités mais aussi leurs défauts.

28-09-2014_16-57-2

Dans la journée, Gavin fut triste. Nous avions oublié de lui fêter son anniversaire.

im59

 Il était tellement malheureux qu'il appela SOS tristesse pour leur confier ses sentiments.

im60

Mais mon cher amour, moi aussi j'avais vieillie et pourtant je n'étais pas triste. Le principal était d'être bien dans sa vie.

28-09-2014_17-03

L'appel téléphonique ne lui avait pas suffit, il avait longuement câliner Pénélope avant de se rendre au travail dans le seul but d'égayer un peu la mauvaise matinée qu'il passait. Et dire qu'il avait été si désagréable lors de l'annonce de ma grossesse.

im62

Dans l'après-midi, John fit des abdos et des pompes car trop actif, il voulait se défouler. 

28-09-2014_17-18

Suivi de ses devoirs.

28-09-2014_17-19

Et lorsque Gavin rentra toute sa tristesse avait disparue pour laisser place à de la joie. En effet, il avait eu une promotion et était désormais un contributeur régulier, et percevait dorénavant 714 simflouz de droits d'auteurs.

28-09-2014_17-31

Nous fêtâmes comme il se devait sa promotion.

28-09-2014_17-33

Jusqu'à ce que je perçoive des plaintes venant de la chambre de John.

28-09-2014_17-37

Il était dérangé par les cris de sa petite soeur et ne voulait plus qu'elle reste dans sa chambre. Il hurlait en se bouchant les oreilles.

28-09-2014_17-38

Je n'avais d'autres choix que de céder. Je déplaçais alors le berceau de Pénélope dans notre chambre à Gavin et moi en espérant que John un jour aimerait sa soeur, car pour le moment j'avais plutôt l'impression que leur relation fraternelle avait mal débutée.

Posté par Syl97169 à 10:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]